Canada - Anglais | Canada - Francais | Mexique | Amérique du Sud

FAQs

Réponses aux questions couramment posées

Si vous avez de plus amples question ou les inquiétudes, contactez notre laboratoire @ 1-888-254-1919 ou par courriel canlab@cimcool.com

Qu’est-ce qu’un réfractomètre?

Un réfractomètre est un instrument d’optique à main servant à mesurer la concentration des mélanges de fluides de travail des métaux. Il donne un résultat numérique en mesurant l’indice de réfraction de ce mélange.

Comment faut-il lire le réfractomètre? (directives claires)

Le réfractomètre offre un moyen rapide et facile de déterminer approximativement la concentration d’un fluide pour le travail des métaux. Il doit être étalonné à zéro avec l’eau du robinet (ou la même source que celle utilisée pour les fluides pour le travail des métaux) en suivant ces étapes :

  1. Pour ce faire, soulevez le rabat à une extrémité du réfractomètre et déposez une goutte d’eau sur le verre en dessous du rabat.
  2. Tournez la vis de réglage (située sur le dessus du réfractomètre) jusqu’à ce que la ligne qui sépare la zone foncée et la zone claire observée à travers l’oculaire (à l’autre extrémité du rabat) soit au repère « 0 ».
  3. Enlevez l’eau à l’aide d’un chiffon propre et déposez une petite quantité de fluide pour le travail des métaux sur le verre en dessous du rabat.
  4. Lisez le nombre correspondant à la ligne qui sépare la zone claire et la zone foncée.
  5. Multipliez ce nombre par le facteur de réfractomètre approprié et vous obtiendrez la concentration de votre produit.
  6. Comment faut-il calculer la bonne concentration à partir du relevé du réfractomètre?

    La bonne concentration est obtenue d’un réfractomètre comme suit :

    • Concentration = relevé du réfractomètre X facteur de produit

    Nota : Chaque produit a un facteur de produit différent

    Qu’est-ce qu’un relevé de réfractomètre?

    Un relevé de réfractomètre est la valeur scalaire obtenue sur le réfractomètre à partir d’un échantillon de fluide pour le travail des métaux. La valeur obtenue est indiquée à la ligne séparant la zone claire et la zone foncée sur une échelle observée à travers l’oculaire du réfractomètre.

    Que sont des facteurs de réfractomètre?

    Un facteur de réfractomètre est un nombre, propre à chaque produit, par lequel le relevé du réfractomètre doit être multiplié pour obtenir la concentration réelle.

    Pourquoi la valeur lue par mon réfractomètre est-elle floue?

    Un relevé de réfractomètre qui n’est pas clair indique la présence d’un contaminant, fort probablement de l’huile, dans le système de fluide pour le travail des métaux. La contamination par l’huile augmente la valeur lue par le réfractomètre, ce qui donne une fausse concentration élevée. Il faut toujours lire le réfractomètre à partir du fond clair. Cela aidera à garder la concentration dans la plage appropriée et à éviter qu’elle ne chute à un bas niveau.

    Pourquoi mettre le concentré dans l’eau?

    La plupart des fluides de travail des métaux Milacron sont offerts sous forme concentrée qu’il faut diluer dans de l’eau. Lorsqu’on mélange manuellement les fluides de travail des métaux, on doit toujours ajouter le concentré dans l’eau. Lorsqu’on ajoute le concentré à l’eau, les agents émulsifiants suspendent les particules d’huile dans l’eau et forment l’émulsion stable désirée.

    Pourquoi y a-t-il des bactéries?

    Les bactéries sont présentes partout dans le monde. On en compte des milliers d’espèces et seul un très petit nombre sont viables dans des lubrifiants pour le travail des métaux. De nombreux fluides pour le travail des métaux contiennent des microbicides dans leur formule de concentré afin d’empêcher la croissance de microbes dans le fluide. Cependant, la contamination par de l’huile des machines, de l’antirouille et d’autres sources peut créer un milieu favorable à la croissance des bactéries. De plus, si cette contamination est combinée à une faible concentration de fluide pour le travail des métaux, cela peut favoriser la croissance des bactéries. Pour aider à réduire au minimum le potentiel de croissance des bactéries, maintenez la concentration recommandée et éliminez du système les huiles chargées d’impuretés métalliques.

    Quel est le meilleur environnement pour entreposer les fluides pour le travail des métaux? Éviter le gel. Éviter la surchauffe.

    Le meilleur environnement pour entreposer les fluides concentrés pour le travail des métaux est à la température ambiante. Si un fluide pour le travail des métaux gèle, les composants peuvent se séparer. Une chaleur excessive peut également avoir un effet sur les différents composants utilisés dans les fluides concentrés pour le travail des métaux. Si le produit gèle ou est exposé a des températures très chaude, contactez notre laboratoire @ 1-888-254-1919 ou par courriel canlab@cimcool.com

    Pourquoi les fiches signalétiques sont-elles valides seulement pendant 3 ans?

    Les fiches signalétiques sont réglementées au Canada en vertu de la Loi sur les produits dangereux et de la Loi sur le contrôle des renseignements relatifs aux matières dangereuses, adoptée initialement en 1988. Ces lois réglementent les renseignements requis sur une fiche signalétique et stipulent la date de fin de validité d’une fiche signalétique. Les fiches signalétiques sont valides pendant trois (3) ans à compter de la date de leur création et elles doivent être mises à jour avant la fin des trois (3) années.